9 signes de cancer du poumon à ne pas ignorer ! Attention !



Plus le cancer est diagnostiqué plus tôt  plus les chances de combattre  cette vilaine maladie sont importantes. Certaines symptômes qui indiquent un cancer sont souvent peu détectables, par exemple le cancer du poumon peut se produire avec des  symptômes invisibles  dans ces premiers stades, 40% des sujets atteints de cancer du poumon, le diagnostic n'est fait qu'après que la maladie a progressé (stade 3). Donc  pour éviter ce risque, 9 signes de cancer du poumon peuvent nous aider à un diagnostic précoce.


 



 


- Toux  chronique : une toux qui persiste n'est pas comme une toux  associée à une infection respiratoire ou un rhume  qui disparaîtra en une ou deux semaines.


- Changement de toux : si la toux a un son profond ou rauque, ou si vous cracher du sang  et si vous avez plus de mucus, ces signes ne sont pas normaux surtout si vous êtes fumeurs. 


- Douleurs thoraciques : les douleurs notables dans la poitrine, l’épaule ou dans le dos, ternes ou constantes doivent être signalées au médecin puisque le cancer du poumon provoque  des douleurs thoraciques significatives résultants des ganglions lymphatiques ou des métastases à la paroi thoracique ou les côtes.


- Respiration sifflante : elle peut avoir des causes bénignes et facilement traitables, mais si cette respiration persiste, ça peut être un symptôme de cancer du poumon et c'est le médecin qui doit diagnostiquer et confirmer la cause.


- Changement de voix : si le changement de voix persiste, ça devient inquiétant surtout que l'enrouement lié au cancer du poumon  peut se produire quand la tumeur affecte le nerf qui contrôle le larynx.





- Perte de poids : elle peut être signe de cancer du poumon car elle peut résulter de cellules cancéreuses qui pompent l’énergie dans le corps.


- Douleurs osseuses : un cancer du poumon peut produire  s'il  atteint les os des douleurs dans le dos, à l'épaule, aux bras, cette douleur peut s'accentuer la nuit  en dormant sur le dos.


- Mal de tête : le cancer du poumon peut provoquer des maux de tête à cause des métastases cérébrales qu'il subit.


- La tomodensitométrie : à faibles doses est apte à détecter un cancer du poumon et réduire le taux de mortalité de 20 % .